Etude de Noël AdPanel 2021

Etude de Noël AdPanel 2021

Cette année encore, de nombreuses marques accordent une attention particulière aux ventes de Noël. C’est la deuxième année consécutive que les fêtes de fin d’année se déroulent dans des conditions de pandémie. La question se pose donc de savoir quels seront les effets de cette situation sur le comportement d’achat et les dépenses de Noël.

Dans le cadre d’un sondage représentatif pour la Suisse alémanique, Admeira a rassemblé les questions les plus importantes sur les ventes de Noël de cette année, afin de vous donner des informations importantes pour vos stratégies médias autour des futures campagnes de Noël.

Dépenses prévues pour les fêtes de fin d’année 2021

En moyenne, le budget prévu est de CHF 346.– et augmente sensiblement avec l’âge et le revenu. Ainsi, les personnes de plus de 55 ans devraient dépenser en moyenne CHF 459.– pour leurs proches. Elles prévoient de dépenser le plus pour leurs propres enfants (CHF 164.–), mais aussi pour leurs petits-enfants, pour lesquels elles prévoient en moyenne CHF 66.–.

Le groupe économiquement attractif Groupe cible premium des 45-64 ans prévoit de dépenser en moyenne CHF 396.–au total. Ce montant est nettement supérieur à la moyenne, mais légèrement inférieur aux dépenses des Silver-Ager (plus de 55 ans), qui sont plus importantes d’un point de vue économique en ce qui concerne les achats de Noël. Le domaine le plus décisif pour le groupe d’âge premium 45-64 ans est celui dédié aux cadeaux pour les «épouse/époux/partenaire».

Les personnes des ménages dont le revenu est supérieur à CHF 12 000.–prévoient également d’effectuer les dépenses les plus élevées pour leur partenaire, puis pour leurs frères, sœurs et parents, ainsi que pour leurs propres enfants. Elles prévoient même de dépenser jusqu’à CHF 640.– pour ces membres de la famille proche.


La recherche de cadeaux est toujours en cours

Pour beaucoup, le choix des cadeaux n’est pas encore totalement terminé. Certes, certains ont déjà une idée des cadeaux qu’ils pourraient offrir, mais ils n’ont pas encore trouvé les produits adéquats. Ainsi, près de 35% des Suisses alémaniques sont encore à la recherche d’un produit dans le domaine des livres et de la papeterie et seuls 10% ont déjà choisi un produit dans ce domaine. Les personnes sont un peu plus déterminées en ce qui concerne les confiseries et les produits alimentaires, pour lesquels 14% ont déjà arrêté leur choix.

Approches pour votre stratégie de Noël

Traditionnellement, les personnes se décident principalement dans les points de vente (30%). Toutefois, en période de pandémie, les canaux publicitaires jouent un rôle plus important dans le choix des cadeaux. La télévision, en particulier, est citée par 25% des participants comme la première source d’idées d’un point de vue médiatique. A cet égard, il convient également de noter que plus le budget consacré aux cadeaux de Noël est élevé, plus l’attention portée par la télévision est importante. La publicité télévisée est donc le meilleur moyen d’atteindre les personnes à la recherche de cadeaux qui disposent du pouvoir d’achat le plus élevé.

Ce qui est finalement décisif, c’est de savoir quelles marques de médias spécifiques atteignent les personnes qui n’ont pas encore choisi leurs cadeaux. Par rapport à leurs concurrentes, SRF 1 et SRF 2 montrent une grande aptitude à atteindre de très grandes parties de ces groupes cibles intéressants.

Voir les résultats détaillés de l’étude

Plus d'infos et de réponses auprès de:

Fahrni Samuel
Samuel Fahrni

Research Specialist