Les constantes de comportement d’achat

Etude

Une nouvelle étude Admeira a analysé les changements possibles de comportement de consommation et d’achat des Suisses et des Suissesses. Elle s’est en particulier intéressée à la mesure dans laquelle les tendances peuvent être confirmées et à l’impact de la pandémie sur des aspects tels que l’attention portée à la publicité, les lieux d’achat et le choix des marques.

Résultats

36% des Suisses alémaniques confirment qu’ils ont commandé plus de produits en ligne au cours des 12 derniers mois. Chez les plus de 50 ans, cette affirmation est encore confirmée par une personne sur quatre.

test

Question: Vos habitudes ont changé au cours des 12 derniers mois. Comment évaluez-vous les déclarations suivantes?
Choix de réponse: «D’accord» ET «Tout à fait d’accord»

Source: Admeira 2020, «Le changement du comportement d’achat»

31% des personnes interrogées ont changé leurs habitudes au point d’investir davantage dans leur logement, ce qui confirme une fois de plus la tendance au cocooning. Cependant, il est aussi particulièrement intéressant de noter que 42% disent mettre de l’argent de côté pour plus tard. Ce groupe présentant un potentiel de rattrapage est rejoint par plus d’une personne sur deux âgée de 15 à 29 ans.

La pandémie entraîne donc des changements au niveau des comportements d’achat en ligne, d’épargne et de cocooning. La première question est de savoir à quelle forme de publicité ces groupes de personnes prêtent attention.

test

Question: Pendant la pandémie de coronavirus, comment prêtez-vous principalement attention aux produits/services qui vous intéressent?

Source: Admeira 2020, «Le changement du comportement d’achat»

Il est intéressant de noter que l’attention portée à la publicité par ces différents groupes de personnes est encore nettement dominée par les canaux publicitaires classiques tels que la télévision, les journaux et les magazines.

Outre l’attention portée à la publicité, qui reste une constante fiable pour la planification du marketing, le commerce traditionnel reste pertinent. 82% des personnes interrogées déclarent vouloir continuer à acheter des aliments frais dans des magasins traditionnels. Cette affirmation claire est confirmée de la même manière dans tous les groupes d’âge. Cependant, les préférences de canal pour acheter changent selon la catégorie de produits.

test

Question: Selon vous, quel sera votre comportement d’achat à l’avenir?/ Comment allez-vous acheter les produits/services suivants à l’avenir?
Choix de réponse: «Dans les magasins traditionnels» (exclu; en ligne, les deux, je n’achète pas ce produit/service, je n’utilise pas ce produit/service, non spécifié)

Source: Admeira 2020, «Le changement du comportement d’achat»

Par exemple, une personne sur trois souhaiterait acheter des vêtements de sport et des smartphones dans des magasins traditionnels afin de bénéficier des conseils d’un spécialiste. Dans ces deux catégories de produits, il est également clair que les personnes âgées préfèrent nettement les magasins traditionnels. L’hypothèse selon laquelle le comportement d’achat va complètement migrer vers les canaux numériques reste donc plutôt irréaliste pour de nombreuses catégories de produits.

La troisième constante importante reste la volonté de changer de marque. Dans plusieurs groupes de produits, il est confirmé que les gens ne sont pas seulement fidèles à une seule marque et aiment changer de marque de temps en temps. L’idée préconçue selon laquelle les personnes âgées sont des clients fidèles ne peut être confirmée.

test

Question: Dans les catégories de produits suivantes, je préfère changer de marque plus souvent que d’acheter toujours la même chose.
Choix de réponse: «D’accord» ET «Tout à fait d’accord.

Source: Admeira 2020, «Le changement du comportement d’achat»

La faveur des consommateurs reste donc fortement disputée dans de nombreuses catégories de produits. Ainsi, il est utile de rester fidèle à votre stratégie de marketing et de communication.

Nous serions heureux de vous montrer personnellement à quoi ressemblent ces groupes cibles en détail et comment ils peuvent être atteints avec le portefeuille TV d’Admeira.

Plus d'infos et de réponses auprès de:

Cavaliere Marco
Marco Cavaliere

Director Mercato italofono

Fabbi Sébastien
Sébastien Fabbi

Director Broadcast Romandie

Walther Laura
Laura Walther

Director Agency Sales SRG